Samedi 27 mars 6 27 /03 /Mars 23:03

    Tajine-de-veau-au-miel.jpgJe ne suis pas Musulmane, je suis catholique.

Mon avis de femme chrétienne souligne, dans ce cas précis, que les nécessités médicales devraient impérativement prendre le pas sur les considérations liées à une pratique religieuse quelle qu’elle soit. Je pense que pour bien vivre tous les rites liés à la Foi, il faut être dans une bonne forme physique et surtout ne pas risquer sa vie.

Le Ramadan peut, enfin je pense,  tout comme le Carême des Chrétiens, être vécu d’une autre façon, en pratiquant des « sacrifices » personnels et pas forcément en se passant de manger, que ce soit partiellement ou totalement, quand on n’a pas la possibilité de pratiquer autrement.

Par exemple, cela peut être dans le fait d’économiser sur de la nourriture, manger l’essentiel, l’obligatoire (en cas d’obligation médicale), et non le superflu. Si j’aime particulièrement les yaourts aux fruits, je vais, pendant le Carême me passer de ces yaourts au profit de yaourts blancs moins chers  et reverser l’économie réalisée à des œuvres, ou bien me passer de Coka ou encore supprimer les "gâteries". Enfin, en citant Mélodie mon amie, "prier peut compenser largement la privation".

C’est un avis qui se veut logique, en outre, et ce n’est que le mien. Il n’engage que moi  mais en aucun cas ne saurait se substituer à un avis médical.

Attention, lorsqu’on a été opérée d’un by-pass, il n’est pas possible (médicalement parlant) de se passer de manger une journée entière (car on risque de l’hypo-glycémie grave), à moins de passer cette journée au lit ! C’est-à-dire de vivre la nuit et dormir le jour.

Dieu nous veut vivant !

 Avis de Grand Chirurgien

« Je crois aussi que cela doit être possible. Cela dit c'est souvent peu compatible avec un état de santé précaire.

Un jeûne diurne prolongé aboutit, à coup sur, à affaiblir le patient.
A l'hôpital nous luttons contre l'heure trop précoce du repas du soir qui est responsable d'un jeûne nocturne trop prolongé. Le Ramadan n'est possible que si les patients ont un confort alimentaire correct avec peu ou pas de dumping syndrome et pas de malaises hypoglycémiques.

D'autre part, avant le lever et après le coucher du soleil les musulmans rompent  le jeûne et à cette occasion font des repas copieux. Cela est difficile à des patients qui ont une restriction gastrique importante.

Bref sur le plan nutritionnel, le Ramadan n'est pas conseillé. »

 

 

 

Photo Tajine de veau au miel réalisée par mes soins ;)

Par Catimini
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés